Le 1er dessin animé de cette trilogie est tout simplement géniale ! J'attends le 2ème (sortie prévue le 02 juillet 2014) avec une certaine impatience ! Il y a eu aussi 2 courts métrages (Noël et le Pickpocketos), ainsi qu'une série de dessins animés.

Sites sympas à aller visiter : http://cinema.jeuxactu.com/film-dragons-2-42996.htm et http://www.dragons2-lefilm.com/

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dragons (How To Train Your Dragon) est un film d'animation en 3D américain, réalisé par Dean DeBlois et Chris Sanders, sorti en 2009.

Il est inspiré du roman pour enfant de Cressida Cowell publié en 2003 et traduit en français en 2005 sous le titre Comment dresser votre dragon1, bien que l'histoire diffère beaucoup de l'originale.

Résumé

Harold est un jeune viking vivant sur l'île de Berk : créatif et intelligent, il travaille depuis sa plus tendre enfance en tant que forgeron, et reste à l'écart des jeunes de son âge. En effet, cela fait longtemps que la population, y compris son père, a cessé de croire qu'il pourrait un jour se battre : il n'a ni la mentalité, ni le physique pour!

Sur l'île, le sport favori des habitants de Berk est la chasse aux dragons, prédateurs qui les attaquant sans cesse. Un jour, Harold décide de prouver qu'il est digne de faire partie intégrante de la tribu. Avec une arme qu'il a lui-même confectionné, il arrive à blesser une Furie Nocturne , le dragon que personne n'a jamais vu, en plein vol.

Parti à la recherche de l'animal prit au piège dans la forêt, sa rencontre avec le dragon va alors bouleverser sa vie. Et si tout ce qu'il croyait savoir était faux ?

Histoire complète

Bienvenue sur l'île de Berk, où vivent des Vikings. Sur cette île, les principales activités sont : la chasse, la pêche, les couchers de soleil, mais surtout… les combats contre les dragons. En effet, ceux-ci viennent régulièrement piller le village. Harold est le fils du chef des Vikings, Stoïck, mais il n'a ni la carrure ni la façon de penser d'un vrai Viking, au grand désespoir de son père. Il s'apparente plus à un inventeur. Lors d'une attaque, Harold se décide à capturer un dragon à l'aide d'une de ses machines, et son choix est déjà fait parmi les dragons attaquant le village dans le film :

  • le Dragon Vipère (Deadly Nadder en anglais), vif et alerte, qui a un angle mort juste devant le museau, crachant du magnésium pur, et une queue avec des pics rétractables qu'il peut projeter,
  • le Gronk (Gronckle), un dragon coriace crachant des boules de lave en avalant des pierres et s'il s'endort, il est impossible à réveiller,
  • l'Hideux Braguettaure (Hideous Zippleback), un dragon à deux têtes, l'une crachant du gaz et l'autre créant l'étincelle pour tout faire sauter,
  • le Terreur Terrible (Terrible Terror), le plus petit des dragons, mais un véritable sniper,
  • le Cauchemar Monstrueux (Monstrous Nightmare), le plus agressif et têtu des dragons, qui crache une sorte de liquide enflammé, et qui s'entoure d'un manteau de flammes,
  • le gigantesque Seadragonus Giganticus Maximus, alias Green Death (le nom français étant Mort Rouge), apparaissant à la fin du film. Il vit dans le nid des dragons et oblige les autres dragons a lui apporter de la nourriture. Personne ne l'avait jamais vu avant.
  • et celui qu'a choisi Harold, le Furie Nocturne (Night Fury), le plus rare des dragons, une majestueuse créature ailée, sombre comme la nuit, aux yeux de chat, qui crache des boules de feu pulvérisant sa cible, ne ratant jamais ses coups et que personne n'a jamais vu, juste entraperçu. Il ne vole jamais de nourriture.

Harold parvient à le toucher, mais en l'absence de témoins, personne ne le croit, notamment à cause du fait que toutes ses sorties en cas d'attaque n'ont profité jusque là qu'aux dragons. Le lendemain, Harold cherche désespérément le Furie Nocturne. Il est sur le point d'abandonner quand soudain il trouve les traces d'impact faites par le dragon dans sa chute, et en remontant la piste du crash il découvre le dragon pris au piège. Il croit tout d'abord que le dragon est mort car il ne bouge pas, mais alors qu'il pose un pied sur lui il s'aperçoit qu'il est toujours bien vivant. Il décide alors de le tuer afin de prouver à tout le village qu'il est un véritable Viking, mais il ne trouve pas la force de le faire : il voit la peur dans les yeux du Furie Nocturne et sa détermination disparait. Il décide de le libérer mais le Furie Nocturne lui saute immédiatement dessus! Les rôles sont inversés: Harold est à la merci du dragon. Alors qu'il croit sa dernière heure venue, Harold a la surprise de voir le dragon l'épargner. Ébahi, il se relève, tandis que le dragon s'enfuit. Il entreprend de retourner au village mais, à peine debout, encore sous le choc, il s'évanouit. En rentrant chez lui, une autre surprise attend le héros : il va participer à l'entraînement de combat contre les dragons pendant que son père part quelques jours pour essayer de trouver le nid des dragons et de le détruire.

Le premier jour de l'entraînement, dirigé par Gueulfor (Tronch le Burp dans le roman initial), un ami du père d'Harold, toutes les recrues découvrent avec horreur qu'elles devront apprendre sur le tas en étant immédiatement face à des dragons capturés. C'est notamment là que les recrues apprennent que le bruit du métal frappé contre le métal perturbe le sens d'équilibre du dragon, et lui fait voir de fausses cibles. Bien que les autres recrues échouent :

  • Rustik, un autoproclamé « vrai » Viking, s'étant trop intéressé à Astrid,
  • Varek, pourtant celui qui possède une connaissance quasi-encyclopédique sur les dragons, en se trompant de cible,
  • Kranedur (le garçon) et Kognedur (la fille), deux horribles jumeaux, s'étant, comme d'habitude, disputés pour une broutille,
  • et Astrid, la Viking qui fait battre le cœur d'Harold, ayant mal calculé son coup…

Harold fait un fiasco encore plus humiliant !

Ayant entendu que les dragons, selon Gueulfor, saisissent la moindre occasion pour mettre les Vikings hors d'état de nuire, Harold retourne près du lieu de sa rencontre avec le Furie Nocturne, espérant le retrouver, sur les rives d'un étang situé au fond d'une crevasse. Mais le Furie n'est plus là. C'est alors qu'Harold aperçoit des écailles noires sur le sol. IL est en train de les examiner lorsque le dragon surgit juste devant lui, sans le remarquer, en essayant en vain de sortir de la crevasse dans laquelle il est piégé. Le jeune Viking finit par comprendre que le dragon est incapable de s'envoler et saisit l'occasion pour faire des croquis. Il se rend alors compte qu'il lui manque une partie de la queue, qu'il a perdue dans sa chute. Il est tellement concentré sur le Furie Nocturne qu'il oublie d'être discret. Le Furie Nocturne se contente de lui jeter un regard agacé avant de se mettre à l'ignorer complètement. Le soir, Harold lit le livre qui explique les caractéristiques de chaque variété de dragon, mais la dernière page, celle du Furie nocturne, ne comporte pas de croquis. La seule chose qui est notée est que le seul moyen de sauver sa vie en présence de ce dragon est de se cacher…

Après une nouvelle journée d'entraînement désastreuse, à la fin de laquelle Astrid a des mots particulièrement durs à son encontre, le jeune Viking revient avec un poisson pour le Furie Nocturne, ayant remarqué qu'il essayait en vain d'en attraper. Le dragon affamé s'approche de lui et ouvre une gueule sans dents… ce qui étonne Harold, mais soudain le dragon sort ses dents et avale le poisson en un éclair. C'est pour ça qu'Harold le baptisera « Krokmou » ("Toothless", dans la version originale, signifie littéralement "édenté"). Après avoir mis Harold, une nouvelle fois, à sa merci, il régurgite une moitié de poisson et invite Harold à le manger, partager son repas étant un début de relation sociale. Malgré son dégoût, Harold, décidé à tout pour devenir l'ami du dragon, avale une bouchée de poisson, puis lui sourit. Il a alors la surprise de voir le dragon tenter de l'imiter lorsqu'il sourit. Harold tente alors de poser sa main sur le museau du dragon, mais celui-ci se détourne pour aller dormir et faire partir l'humain. Lorsque le dragon se réveille, c'est Harold qui l'intrigue en dessinant sa tête sur le sol. Pris d'une soudaine inspiration, le Furie Nocturne prend une grosse branche d'arbre et se met à dessiner toute une série de motifs autour du rocher sur lequel est assis le jeune Viking, le résultat final ne ressemblant absolument pas au visage du garçon (c'est pourtant bien le portrait que le dragon essaie de faire de Harold, et donc de quoi le visage de ce dernier a l'air pour Krokmou : cela souligne la différence de vision entre les deux êtres et leur éloignement de jugement, écartement général auquel la possibilité de remédier, à force d'efforts de compréhension, est une des principales idées du film). Harold se lève et pose un pied sur le dessin. Le dragon grogne, et sitôt que le Viking retire son pied, le « Furie nocturne » fait une sorte de ronronnement. Harold parcourt le dessin en évitant de poser les pieds sur le tracé, et se retrouve tout près du dragon. C'est alors que Harold voit dans les yeux du Furie Nocturne un sentiment qu'il n'a jamais vu dans les yeux de son père  : de la fierté. Harold tente une nouvelle fois de poser sa main sur le museau du Furie Nocturne. Il essuie une deuxième réticence, due à l'agressivité que le geste semble avoir pour le dragon. Harold le comprend et tourne la tête en fermant les yeux tout en laissant sa main levée. Après quelques secondes d'hésitation de la part du dragon, ce dernier finit par mettre doucement son museau dans la main du garçon en fermant les yeux à son tour. Ce contact ne dure que quelques secondes, après lesquelles le dragon ouvre les yeux, se recule, secoue son museau comme pour se débarrasser d'une poussière, et s'enfuit brusquement.

Le lendemain, Harold apporte du poisson pour Krokmou afin de le distraire pendant qu'il lui fixe sur la queue une prothèse qu'il a fabriquée, destinée à permettre au dragon de s'envoler à nouveau. C'est aussi à cette occasion qu'il découvre que les dragons ont une sainte horreur des anguilles fumées. Évidemment, le Furie Nocturne agite sa queue de bonheur devant le festin, ce qui donne au héros du fil à retordre… Toutefois, il finit un peu trop tôt son repas et remarque le manège d'Harold. Il s'envole, en emportant Harold avec lui. La chevauchée fantastique est bien près de tourner au désastre, mais une fois la prothèse mise correctement, c'est le miracle. Après la courte chevauchée, le jeune Viking est brutalement éjecté dans le lac. Ce succès est suivi d'un autre. En, effet, grâce à sa découverte du dégoût des dragons pour l'anguille fumée, Harold, ayant caché une anguille dans son manteau parvient lors du second entraînement à repousser un Hideux Braguettaure dans sa cage, laissant les autres candidats ébahis.

Les jours se suivent, alternance entre séances d'entraînement et longues heures au côté de Krokmou ou en entraînement de vol sur son dos, auquel s'ajoutent de plus en plus de gadgets inventés par Harold pour pouvoir voler et manœuvrer la prothèse en même temps. Avec le Furie Nocturne, Harold découvre de nouveaux moyens de contrer les dragons. Par exemple, il découvre qu'en grattant trois parties successives de leur tête et de leur cou, les dragons s'effondrent, plongés dans l'extase… ce qui lui permet d'être le vainqueur dans la demi-finale de l'entraînement et lui vaut les foudres d'Astrid, frustrée de ne pouvoir la remporter alors qu'elle s'entraîne largement plus dur que tous les autres. Mais Harold avait oublié que s'il gagnait la « finale », il devrait tuer un dragon. Ne pouvant s'y résoudre, il décide d'aller chercher Krokmou pour partir de l'île. Mais Astrid le suit jusqu'au lac, l'interroge et, n'ayant obtenu aucune réponse satisfaisante d'Harold, se met à le frapper sans vergogne. C'est alors que Krokmou intervient. Astrid ne doit la vie qu'à Harold qui s'interpose. Elle réalise qu'Harold s'est lié d'amitié avec un dragon et s'enfuit, mais Harold monté sur Krokmou la fait enlever dans les airs par le dragon qui se pose sur un arbre. Forcée d'écouter Harold, Astrid finit par accepter, et monte sur le dragon avec lui. Si Krokmou était censé simplement la redescendre de l'arbre, il décide de lui en faire voir de toutes les couleurs… Finalement, Astrid s'excuse, et le dragon les emmène dans les nuages, où la vue est féérique avec la nuit qui tombe et une aurore boréale. Astrid émue découvre qu'Harold qu'elle méprisait est un garçon gentil et attachant, et finit par l'accepter pour ce qu'il est. C'est alors que d'autres dragons en grand nombre font leur apparition, ramenant leur butin du village.

Le Furie Nocturne les suit, et Harold et Astrid découvrent ce que les Vikings cherchaient depuis tant de générations: le nid des dragons, à l'intérieur d'une île volcanique. Krokmou se pose derrière un rocher et ses passagers s'aperçoivent qu'en réalité les dragons ne mangent rien : ils se contentent de laisser tomber leurs victuailles dans un gouffre, pour une raison obscure. Mais un Gronk dépose un simple minuscule poisson, et traîne sur place… soudain, la tête d'un gigantesque dragon apparait au fond du gouffre pour croquer le « Gronk ». Il s'agit du Seadragonus giganticus maximus, ou Green Death. D'un seul coup, tout devient clair pour Harold et Astrid : les dragons n'ont jamais eu d'autre choix que d'attaquer le village pour voler les vivres parce que sinon ce sont eux qui deviennent le repas de la monstruosité. Krokmou n'ayant rien offert, il se dépêche de s'enfuir du nid car le titan qu'il sert tente de le dévorer. Il parvient à sortir à temps avec les autres dragons. En rentrant, Astrid veut aller tout raconter aux siens, mais Harold la supplie de ne rien en faire, pour protéger Krokmou. Astrid finit par accepter.

Le soir en rentrant, Harold voit son père, Stoïck, qui est rentré de son expédition contre les dragons, et se doute que celle-ci a été un désastre. Ayant appris que son fils était arrivé en finale pour l'entraînement, il est beaucoup plus affable et tente d'engager la conversation avec lui, mais Harold feint la fatigue pour éviter la discussion avec son père. Le lendemain, lors de la finale, Harold décide de montrer à tout le village que les dragons peuvent être apprivoisés et tente sa chance avec le Cauchemar Monstrueux. Mais son père, ne comprenant pas les intentions de son fils, fait exactement ce qu'il fallait pour tout faire rater: cogner le métal contre le métal pour arrêter le combat. Aussitôt, le dragon devient agressif et tente de tuer Harold. Le jeune Viking ne doit la vie qu'à l'intervention de Krokmou, qui a entendu le cri de son sauveur à plusieurs centaines de mètres, grâce à son ouïe extraordinaire. Tous les Vikings se jettent alors sur le Furie Nocturne, qui se défend et menace de tuer le père d'Harold. Les cris de désespoir du garçon font comprendre à Krokmou qui il tient à sa merci, et il arrête le combat, laissant la vie sauve à Stoïck. Krokmou est capturé et mis avec les autres dragons. En tentant de parler à son père pour sauver Krokmou, Harold révèle involontairement que seul un dragon pourrait mener les Vikings à leur nid. Devant les tentatives de son fils de le dissuader de mener à bien ses projets, Stoïck, buté et intransigeant, finit par renier Harold.

Harold et Astrid assistent impuissants au départ de tous les Vikings adultes et de Krokmou qui, attaché sur un des navires, doit servir de guide à la flotte. Astrid demande alors à Harold pourquoi il a épargné Krokmou alors qu'il aurait dû le tuer, et apprend que le jeune Viking ne l'a pas tué parce qu'ils étaient tous deux aussi effrayés l'un que l'autre, et qu'en quelque sorte il s'était vu lui-même en ce dragon. Quand elle demande quel est son plan, elle est ravie d'apprendre qu'il s'agit d'une folie. En fait, la folie en question se révèle être la libération de tous les dragons captifs utilisés pour l'entraînement et leur apprivoisement. À chaque Viking son dragon: Rustik monte un Cauchemar Monstrueux, Astrid chevauche un Dragon Vipère, Varek vole sur un Gronk, enfin, Kognedur et Kranedur s'efforcent de s'entendre pour manœuvrer leur Hideux Braguettaure.

Entre-temps, les Vikings arrivent sur l'île des dragons et commencent leur assaut avec des catapultes, afin de faire faire un trou dans la montagne, même si le pauvre Gueulfor est à deux doigts d'avoir « un cataclysme dans sa culotte »… Ils ont alors la surprise de voir tous les dragons s'enfuir sans même combattre. Ils croient la victoire acquise, mais pas pour longtemps: le Seadragonus intervient en personne dans la bataille. C'est à ce moment que le chef des Vikings comprend pourquoi Harold avait tenté de le retenir. Le combat menace de tourner au massacre quand les jeunes recrues interviennent avec leurs dragons. Astrid et son Dragon Vipère déposent Harold près du Furie Nocturne toujours enchaîné sur un des bateaux en train de brûler et de couler. Harold tente de libérer Krokmou, qui a sombré avec le bateau au fond de l'eau, mais n'y parvient pas et est près de se noyer lorsqu'une force le ramène en surface: c'est Stoïck. Le chef du village replonge immédiatement pour libérer Krokmou, lequel le ramène à son tour à la surface. Harold monte sur son dragon, reconnaissant envers son père qui vient de reconnaître ses torts, et part affronter le géant. Les autres recrues ayant été envoyées dans le décor, ce sont seuls qu'Harold et son Furie Nocturne affrontent le monstre.

La stratégie d'Harold est simple: utiliser la vitesse et la précision du Furie Nocturne pour mener des attaques-éclair afin d'affaiblir et d'énerver Green Death. Ils commencent par voler entre les montagnes, pulvérisées par le dragon géant que rien n'arrête, puis Harold et Krokmou prennent de l'altitude et disparaissent dans les nuages, suivis par le dragon géant. Ils évitent un tir de flammes que le tireur reçoit ensuite dans sa trajectoire, mais ne l'affecte pas. Au moment de gober les héros, Green Death* se rend compte qu'il a perdu leur trace. Harold et son destrier profitent de la brume pour lui envoyer quelques bonnes boules de feu de partout. Agacé, le dragon géant crache du feu partout dans les nuages, que Krokmou et son cavalier arrivent à éviter, mais ils sont toujours poursuivis par le Greendeath qui ne lâche pas l'affaire. Malheureusement la prothèse caudale de Krokmou a pris feu. Harold tente le tout pour le tout et lorsque le moment opportun se présente il fait se retourner Krokmou qui lache une énorme boule de feu dans la gueule du Greendeatht. Le dragon géant explose alors de l'intérieur, ses ailes se perforent et il tombe dans la mer au milieu d'une énorme gerbe de feu. Les flammes et les turbulences générées déstabilisent Harold et son Furie Nocturne. Harold est éjecté du dragon par un coup de la massue caudale du titan qui sombre dans la mer, et il tombe dans les flammes. Krokmou, voyant son ami perdu, plonge aussi dans les flammes pour tenter de rattraper le jeune Viking, mais tous deux disparaissent engloutis dans l'explosion, la prothèse s'étant peu avant détachée.

Après la bataille, les survivants trouvent le Furie Nocturne blessé au sol, mais sans trace d'Harold ! Stoïck s'approche de lui et laisse éclater sa douleur d'avoir perdu son fils. Le dragon le regarde, l'écoute, et attend, laissant Stoïck reconnaître ses erreurs. Puis, il ouvre ses ailes et le père d'Harold découvre son fils protégé par le corps de son destrier: le chef est effondré devant le corps de son fils inanimé. Il écoute les battements de son cœur et entend, avec un infini soulagement, partagé avec le dragon, que Harold est en vie. Stoïck dit sa reconnaissance au dragon. Quand Harold se réveille, poussé par le court museau de son magnifique Furie Nocturne, il a évidemment la surprise de le voir… dans sa maison ! En se levant, Harold s'aperçoit qu'il a perdu son pied gauche, remplacé par une prothèse. Aidé par Krokmou, il fait quelques pas et ouvre la porte de sa maison, et là il voit un Cauchemar Monstrueux qui semble s'attaquer à un villageois et en plein jour ! Il rouvre la porte complètement et s'aperçoit avec étonnement que Vikings et dragons vivent maintenant en paix dans le village, en parfaite harmonie. Harold se croit mort mais son père le rassure et lui fait des excuses. Tous les villageois courent vers le jeune homme. Astrid le frappe, puis l'embrasse : il est définitivement devenu un véritable Viking aux yeux de son père et de tout le village. Le premier dresseur de dragons est devenu un exemple pour ses amis, et maintenant qu'il a une prothèse lui aussi, l'égal de son dragon.

Fiche technique

Source principale de la fiche technique : IMDb sauf référence contraire2.

Distribution

Voix originales

Voix françaises6

Voix québécoises7

Box-office

Pays Box-office Nombre
de semaines
Classement
Tous les temps
Date
Box-office mondial8 472 433 116 USD 11 89e au 16/06/2010
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada8 214 467 516 USD 11 87e au 16/06/2010
Box-office Drapeau de la France France9 2 225 690 entrées 11 822e au 16/06/2010
Box-office Drapeau de la Suisse Suisse10 174 113 entrées 11 Non connu au 16/06/2010

Autour du film

  • Appelé Green Death dans le livre, le dragon géant de la fin est renommé Red Death.
  • L'édition collector du DVD présente un court-métrage intitulé Harold et la légende du Pikpoketos, qui propose un nouveau dragon. De plus, le jeu officiel fait entrer un autre dragon inédit, le Grip-Grap.
  • Deux nouveaux courts-métrages sont aussi sortis, le premier s'appelant Le cadeau du Furie Nocturne et l'autre Le livre des dragons, ce dernier présentant 7 nouvelles espèces. Cependant, ils ne sont pas encore disponibles en France.
  • La série Dragons : Cavaliers de Beurk suivra Harold et ses amis (humains et dragons) qui vivront de nouvelles aventures.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dragons 2 (How to Train Your Dragon 2) est un film d'animation américain réalisé par Dean DeBlois, prévu pour sortir le aux États-Unis et le en France. Il est la suite de Dragons sorti en 2010.

Synopsis

Cinq ans après la libération des dragons de Berk et le début de la cohabitation entre humains et dragons, Harold et Astrid, tout comme leurs amis, ont désormais atteint l'âge adulte.

Les courses se déroulant entre Astrid, Harold et le reste de la bande à dos de dragon sont devenues populaires dans le village. Harold, quant à lui, invente une combinaison qui lui permet de planer de façon autonome.

Au cours des vols d'exploration de Harold et Krokmou , accompagnés d'Astrid, ils sont surpris par la découverte d'une vallée dévastée. Ils vont alors découvrir une grotte glacée secrète abritant des centaines de dragons sauvages, et où surtout vit une mystérieuse Cavalière.

Elle s'est en effet donnée pour but de protéger et libérer les dragons sous l'emprise d'un humain.

Cette personne n'est autre que la mère de Harold (ou, du moins, prétend l'être), Valka, pourtant présentée comme morte dans le premier volet dans une scène où Stoïc, le père du garçon, lui transmet un casque majoritairement constitué du métal de l'armure de sa femme ("afin de la garder près de nous, en quelque sorte").

Harold va alors découvrir qu'une menace pèse sur la paix et qu'il faudra se battre : une armée entière, celle de Draco, se prépare à conquérir le monde par les dragons.

Fiche technique

Distribution

Version originale

Voix françaises

Voix québécoises

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dragons : Cavaliers de Beurk (DreamWorks Dragons ou Dragons: The Series) est une série d'animation américaine inspirée du film Dragons (How to Train Your Dragon) diffusée depuis le sur la chaîne Cartoon Network. La série sert à relier l'aventure des personnages entre le premier film et sa suite pour 20142. Une première diffusion d'une heure avec deux épisodes s'est effectuée le 7 août 20123 et la première diffusion officielle le 14 septembre 20124. Un total de 40 épisodes sera diffusé pendant les deux premières saisons2,5,6.

Dans la version originale, les doubleurs Jay Baruchel, America Ferrera, Christopher Mintz-Plasse, T. J. Miller et David Tennant reprennent leur place respectif depuis le film sorti en 2010.

Les informations de diffusion dans les pays francophones sont inconnues.

Scénario

La série suit les aventures des principaux protagonistes tirés du film sorti en 2010 Dragons. Harold, un adolescent intelligent et solitaire, est le premier viking à avoir apprivoisé un dragon. Son objectif est de préserver la fragile alliance entre les vikings et les dragons. Dans sa quête, il est accompagné d'autres vikings adolescents dont Astrid, Stoïc, Gueulefor, Rustik, Varek, et Kognedur et Kranedur.

Personnages

Protagonistes

  • Harold : Chef de l'Académie d'entraînement des dragons, et principal protagoniste de la série, il a été le tout premier dresseur de dragon. Son but le plus cher est de préserver l'alliance délicate qui existe entre les humains et les dragons. Il est prêt à tout pour protéger ses amis en particulier Krokmou, son dragon, et Astrid, la viking qu'il aime.
  • Astrid : Guerrière intelligente autant qu'intrépide, elle est dotée d'une forte personnalité. Astrid est souvent aux côtés de Harold. La dragonne d'Astrid, Tempête, est belle et robuste, exactement comme elle. Amoureuse d'Harold, elle ne cesse de repousser les avances de Rustik.
  • Stoïc : Stoïc la Brute est le chef de Beurk et le père de Harold. Il ne s'est pas encore adapté à vivre aux côtés des dragons, mais il est fier de voir tout ce que Harold a accompli. Il finira même par dresser un dragon avec l'aide d'Harold, un Mille Tonnerre, qu'il nommera Tornado.
  • Gueulefor : Gueulefor est le forgeron du village et le bras droit de Stoïc. De naturel un peu bourru, ses intentions sont pourtant toujours bonnes. Il est toujours prêt à rendre service à quiconque est en difficulté.
  • Rustik : Rustik est un jeune Viking aussi grossier qu'agressif. Il est égoïste et possède un ego surdimensionné. Il est tout sauf timide quant aux sentiments qu'il nourrit à l'égard d'Astrid. Hélas pour Rustik, elle ne s’intéresse pas du tout à lui.
  • Varek : Avec ses vastes connaissances concernant les dragons, Varek est une sorte d'encyclopédie des dragons sur pattes. Sa capacité à déceler les faiblesses des différents dragons sauve régulièrement des vies. Il n'est pas très courageux et se comporte souvent comme un gamin, mais il reste néanmoins un compagnon plein d'entrain.
  • Kognedur et Kranedur : Kognedur et Kranedur sont des faux jumeaux qui ne vivent que pour la compétition. Ils ont tous deux la même énergie un peu folle et un goût prononcé pour le genre d'aventure qui fait monter leur adrénaline. Immatures et stupides, ils se battent sans cesse et n'en font souvent qu'à leur tête. De parfaits camarades en somme.

Dragons

  • Krokmou, le Furie Nocturne (Dragon de Harold) : Compagnon loyal de Harold, Krokmou est le seul Furie Nocturne connu. Étant un dragon d'assaut, Krokmou file à la vitesse de l'éclair, est extrêmement intelligent et possède des dons de localisation semblables à ceux d'un sonar.
  • Tempête, le Dragon Vipère (Dragon d'Astrid) : Tempête est un parfait mélange de beauté et de brutalité. Comme tous les Dragons Vipères, sa peau est couverte d'écailles d'armure et de pics empoisonnés.
  • Krochefer, le Cauchemar Monstrueux (Dragon de Rustik) : Ce dragon au tempérament impétueux a une réputation de furieux cracheur de flammes. Quand il est provoqué, c'est même son corps tout entier qui peut s'enflammer. Personne n'a envie de provoquer la colère d'un Cauchemar comme lui.
  • Bouledogre, le Gronk (Dragon de Varek) : Ce Gronk est lent, paresseux et têtu comme une mule. Ce qui n'empêche pas Bouledogre d'être l'un des dragons les plus coriaces du monde.
  • Prout et Pète, le Hideux Braguettaure (Dragon de Kognedur et Kranedur) : Prout et Pète a deux têtes, chacune douée de sa propre personnalité. Quand ces deux têtes sont sur la même longueur d'ondes, aucun de ses adversaires ne peut égaler l'intelligence de ce hideux Braguettaure.
  • Tornado, le Mille Tonnerre (Dragon de Stoïc) : un dragon possédant une énorme bouche par laquelle il hurle des explosions soniques, on raconte qu'il tire sa puissance de Thor lui-même.
  • Ebouillantueur, un des rares dragons ne crachant pas de flammes, il se cache dans l'océan. Il a un corps allongé et une grande tête avec une sorte de poche comme un pélican. Il est le seul dragon qui se nourrit d'un aliment normalement mortel pour les dragons, le laurier rose, ce qui a pour effet de doter ce dragon d'un redoutable venin. Ce venin est d'ailleurs tellement chaud qu'il ne vous empoisonne que si vous survivez à l'ébouillantage. Harold aura besoin du venin de ce dragon pour fabriquer un antidote au laurier rose que Mildiou a introduit volontairement sur l'île pour se débarrasser des dragons.
  • Ailes de la Mort, un dragon parmi les plus redoutables car il a la capacité de se fondre dans le décor comme un caméléon. Ce n'est pas la seule arme dans son arsenal, il projette un acide capable de dissoudre n'importe quoi. Ces dragons pondent des œufs dont l'intérieur brille de toutes les couleurs, ce qui fait que souvent, les vikings les confondent avec des pierres de chance, leur attirant les foudres de ces dragons qui sèment alors la désolation jusqu'à ce qu'ils récupèrent tous leurs œufs.
  • Souffle Fulmimortel, un dragon de petite taille, de forme aplatie. Il vit toujours en groupe et ils se cachent dans de la fumée qu'ils produisent. Du fait de leur petite taille, ils s'emparent de tout ce qui est fait de métal et les soudent pour en faire leur nid et se défendre.
  • Murmure Mortel, Un des plus grands dragons et sûrement un des plus dangereux et féroce , Il vit principalement sous terre et murmure des chuchotements inquiétants, provoquant une peur chez des vikings. C'est un dragon dont la tête est une grosse boule hérissée de pointe, une bouche ornée de multiples dents tournoyantes de la taille d'un viking, un long corps étant en fait sa queue, également ornée de pointes. Il vit sous terre uniquement parce qu'il ne supporte pas la lumière. Il crée des anneaux de feu capable de faire fondre du métal.
  • Typhonmerang, un dragon que Harold et ses amis ont eu l'honneur de nommer, car c'était un dragon encore inconnu. Il est d'une taille gigantesque avec des ailes comme celles des chauve-souris, mais son arme la plus puissante reste son souffle de feu. Le Typhonmerang a une façon bien particulière de cracher du feu, il part de l'extérieur vers l'intérieur en tournoyant comme un typhon, laissant d'ailleurs une trace calcinée en forme de typhon, d'où son nom. Pour voler , il tourne à la vitesse d'un boomerang et s'envole comme une fusée créant des étincelles.

Ennemis

  • Alvin le Traître : Il a été exilé de Beurk avec ses partisans par Stoïc pour ses méfaits. Il occupe une île peuplée de dragons plus agressifs que jamais. Suite à des rumeurs, il se rendra en secret sur Beurk pour rechercher le "Conquérant des dragons", sans savoir qu'il s'agit d'Harold. Après une ruse Harold et ses amis chasseront Alvin. Mais il n'aura de repos que lorsqu'il aura capturé Harold et qu'il dresse des dragons pour lui, dans le but de renverser Stoïc et prendre le pouvoir sur Beurk.
  • Mildiou : il se promène toujours avec son sceptre orné de dents de dragons autrefois tués sur l'île de Beurk et son mouton. Mais depuis la paix avec les dragons, il n'a de cesse de vouloir prouver que l'entente entre humains et dragons est impossible, accusant à chaque fois Harold des problèmes parfois engendrés par les dragons. Il fomentera plusieurs complots pour exiler ou tuer les dragons de l'île, tentant par exemple d'incriminer ceux-ci dans des incidents qu'il a lui-même provoqué, ou même en les empoisonnant. Son pire méfait restera son alliance avec Alvin le Traître pour capturer Harold.

Épisodes

SaisonÉpisodesDiffusion initiale
Première diffusionDernière diffusion
  Cavaliers de Beurk 20
  Defenders of Berk 202 197 Inconnue

Production

Le 12 octobre 2010, Cartoon Network annonce l'acquisition des droits du film et l'éventuel développement d'une série d'animation8. Le réalisateur de Dragons, Tim Johnson, explique que, contrairement aux séries d'animation dérivées des films Madagascar, Kung Fu Panda, et Monsters vs. Aliens, la série inspirée de Dragons sera plus sombre, plus profond, comme dans le film, et serait basé sur des aventures après les événements du film. Il s'agit de la première série DreamWorks Animation diffusée sur Cartoon Network plutôt que sur Nickelodeon, à l'inverse d'autres séries d'animation comme les Pingouins de Madagascar, Kung Fu Panda : L'Incroyable Légende, et Monsters vs. Aliens9.

Au début, la série devait se nommer Dragons: The Series10, mais un nouveau titre est révélé en juin 2012 — Dragons: Riders of Berk11, soit en français Dragons : Cavaliers de Beurk. La seconde saison sera accompagnée d'un sous-titre, Defenders of Berk, qui remplacera Riders of Berk12. John Sanford, qui a réalisé les premiers épisodes de la première saison, confirme une seconde saison6.

Distribution

Voix originales

Voix françaises

Accueil

Critiques

Dragons : Cavaliers de Beurk a été positivement accueilli. Brian Lowry du magazine Variety note la série comme telle : « le programme est éblouissant visuellement, et reprend facilement les aventures là où elles ont été laissées. » Bien qu'il trouve que le premier épisode « manquait d'antagonistes » et « remuait peu chez les personnages15. » Mary McNamara de Los Angeles Times explique que la série« conserve les caractéristiques du premier film. Dragons promet d'être intéressant et divertissant, avec de superbes effets visuels des dragons16. » Selon Nielsen Media Research (en), les épisodes de la première saison se sont classés premiers dans leur tranche d'horaire chez les garçons âgés entre 2 et 14 ans7.

Récompenses

AnnéeAssociationCatégorieNomineeRésultat
2012 Annie Awards17,18 Meilleure série d'animation pour enfants Épisode : Comment choisir votre dragon Lauréat
Animation de personnages dans un dessin-animé/Production à l'antenne Shi Zimu Nomination
Teri Yam
Yan Jiazhuang
Design des personnages dans un dessin-animé/Production à l'antenne Andy Bialk (pour Alvin le traître)
Réalisation d'un dessin-animé/Production à l'antenne John Eng (pour La ferme des animaux) Lauréat
Musique d'un dessin-animé/Production à l'antenne John Paesano (pour Comment choisir votre dragon)
Storyboard d'un dessin-animé/Production à l'antenne Doug Lovelace (pour Portrait de Harold en homme fort)
Scénario d'un dessin-animé/Production à l'antenne Mike Teverbaugh, Linda Teverbaugh (pour La ferme des animaux) Nomination
Édition d'un dessin-animé Lynn Hobson (pour La ferme des animaux)
2013 Primetime Emmy Award19 Outstanding Individual Achievement In Animation – Character Design Andy Bialk Lauréat

Médias

Jeux vidéo

Un jeu en 3D intitulé Dragons: Wild Skies est lancé le sur CartoonNetwork.com20.

DVD

Un DVD de quatre épisodes intitulé Dragons: Riders of Berk est commercialisé le 20 novembre 2012 aux États-Unis21. La première saison de la série est commercialisée sous format DVD en deux parties le 13 juillet 2013. Dragons: Riders of Berk: Part 1 contient les onze premiers épisodes22, et Dragons: Riders of Berk: Part 2, les épisodes 12 à 2023.

Notes et références

  1. (en) John Paesano to Score ‘How to Train Your Dragon’ TV Series [archive],‎ 12 mai 2012 (consulté le 14 juin 2012)
  2. a, b et c (en) Ito, Robert, « 'Dragons: Riders of Berk' spreads its wings on Cartoon Network » [archive], sur Los Angeles Times,‎ 8 septembre 2012 (consulté le 11 septembre 2012).
  3. (en) berksgrapevine, « Dragons: Riders of Berk (sneak peak & announcement) » [archive], sur YouTube,‎ 16 juillet 2012 (consulté le 17 juillet 2012)
  4. (en) DreamWorks Dragons: Riders of Berk Brings High-Flying, Fire-Breathing Fun to Cartoon Network Tuesday, Sept. 4 [archive], sur DreamWorks Animation,‎ 8 août 2012 (consulté le 14 août 2012)
  5. (en) Sanford, John, « The one hour will be 2 episodes. 2 out of 20 for season 1. I have been quoted as saying 26, but it is 20. I never said 26. » [archive], sur Twitter,‎ 17 juillet 2012 (consulté le 17 juillet 2012)
  6. a et b (en) Sanford, John, « Yet another Mea Culpa and other things… » [archive], sur Chippy & Loopus,‎ 23 octobre 2011 (consulté le 12 avril 2012).
  7. a et b (en) DreamWorks Dragons Second Season to Premiere on September 19 [archive], sur ComingSoon.net,‎ 27 août 2013 (consulté le 28 août 2013)
  8. (en) Cartoon Network Soars With Worldwide Broadcast Rights To DreamWorks Animation’s How To Train Your Dragon Television Series [archive], sur Cartoon Network via Business Wire,‎ 12 octobre 2010 (consulté le 22 août 2012).
  9. (en) Fischer, Russ, « ‘How to Train Your Dragon’ Producer Offers Details on First Sequel and TV Series » [archive], sur Slash Film,‎ 17 janvier 2011 (consulté le 22 avril 2012).
  10. a, b et c (en) Cartoon Network Celebrates 20th Anniversary with Ratings Growth and a New Generation of Content for a New Generation of Kids [archive], sur Reuters,‎ 28 mars 2012 (consulté le 22 avril 2012).
  11. (en) BlackRose108, « TV Series name changed to "Dragons: Riders of Berk" » [archive], sur Berk's Grapevine,‎ 12 juin 2012 (consulté le 14 juin 2012)
  12. (en) IcelandicEel, « Season 2 called "Defenders of Berk" » [archive], sur Berk's Grapevine,‎ 14 février 2013 (consulté le 15 février 2013)
  13. (en) Carp, Jesse, « Dragons: Riders of Berk Comic-Con 2012 Live Blog » [archive], sur Cinema Blend,‎ 12 juillet 2012 (consulté le 12 juillet 2012)
  14. (en) JEFF B, « Dragons of Berk will retain most of the movie cast, Nolan North takes over for Gerard Butler & Chris Edgerly replaces Craig Ferguson. » [archive], sur Twitter,‎ 12 juillet 2012 (consulté le 13 juillet 2012)
  15. (en) Lowry, Brian, « DreamWorks Dragons: Riders of Berk » [archive], sur Variety,‎ 3 septembre 2012 (consulté le 16 septembre 2012)
  16. (en) Mary McNamara, « Review: 'Dragons: Riders of Berk' is TV with big-screen quality » [archive],‎ 2012 (consulté le 16 septembre 2012)
  17. (en) Jerry Beck, « Annie Award Nominations Unveiled » [archive],‎ news (consulté le 4 décembre 2012)
  18. (en) Jerry Beck, « Annie Award Winners » [archive],‎ 2013 (consulté le 3 février 2013)
  19. (en) Jon Weisman, « Emmy Wins Come Early for ‘Adventure Time,’ ‘Portlandia,’ ‘Simpsons’ » [archive],‎ 2013 (consulté le 14 août 2013)
  20. (en) WHAT’S UP: DRAGONS SOAR AND BEN 10 GOES BIG [archive],‎ 2012 (consulté le 28 août 2012)
  21. (en) Kyle Nolan, « DRAGONS: RIDERS OF BERK Flies Onto DVD November 20 » [archive],‎ 2012 (consulté le octobre 10, 2012)
  22. (en) Dragons: Riders of Berk Part 1 [archive], Fox Connect (consulté le 2 juin 2013)
  23. (en) Dragons: Riders of Berk Part 2 [archive], Fox Connect (consulté le 2 juin 2013)

Lien externe

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

DRAGONS: Gift of the night fury/LE CADEAU DU FURIE NOCTURNE //BOOK OF DRAGONS/ LE LIVRES DES DRAGONS (BLU-RAY + DVD)

Les dragons fascinent le monde depuis plus de 6000 ans qui sont la première découverte d’un dessin de dragon dans une tombe chinoise de la province du Henan, en Chine. Il eut aussi d’autres découvertes soit un de 2500 ans sur les portes de Babylone la grande. Bien sûr, il n’a jamais été prouvé que les dragons existent, car on a jamais trouvé de squelettes de dragons dans l’histoire de l’humanité. Donc ses créatures sont des créatures imaginaires, des légendes de plusieurs peuples du monde entier.

 

Le Japon, la Chine, la Corée et le Vietnam ont des dragons plus fins, plus stylisés pour le vol que pour la terre, dangereux, mais pas hostiles. Celle des Grecs, Celtes ou Nordiques comme les viking est plus grosse ou grasse et physiquement imposante crachant du feu et brûlant tout sur son passage et sont beaucoup plus violent et hostiles que les dragons asiatiques. Les dragons de nos jours sont les vedettes de films de légendes et sont très appréciés des jeunes enfants qui les ont en admiration.

  • Dreamworks Animation SKG Home Entertainment
  • Sortie: 15 novembre 2011
  • Le cadeau du furie nocturne  :  22 minutes
  • Le livre des dragons : 17 minutes
  • Animation
  • Couleur
  • Disque Blu-ray:
  • Film en haute-définition 1080P
  • Audio: anglais 7.1 dolby TRUEHD, français, espagnol et portugais 5.1 dolby digital
  • Sous-titres: anglais, anglais SDH, français, espagnol et portugais
  • DVD:
  • Panoramique , optimisé pour téléviseurs 16X9
  • Audio: français et anglais dolby numérique ambiophonique 5.1, anglais dolby numérique ambiophonique 2.0, espagnol et portugais dolby numérique ambiophonique 5.1
  • Sous-titres: anglais, français, espagnol et portugais
  • Directeur: Tom Owens
  • Scénario: Adam F. Goldberg
  • Interprètes:
  • Jay Baruchel      (voix de Hiccup Horrendous Haddock III)
  • Gerard Butler      (voix de Stoick the Vast)
  • Craig Ferguson      (voix  de Gobber the Belch)
  • America  Ferrera     (voix d’Astrid  Hofferson)
  • Jonah  Hill     (voix de Snotlout)
  • T.J.  Miller      (voix de Tuffnut)
  • Christopher Mintz-Plasse     (voix de Fishlegs)
  • Kristen  Wiig    (voix de Ruffnut)
  • Suppléments Blu-ray:
  • Seulement sur le Blu-ray:
  • Dreamworks Dragons: Gift of the night Fury-The animators’ on/off
  • Ultimate Book of Dragons
  • Explosive features:
  • Gobber’s training secrets:
  • Play all
  • Leçon un : Deadly Nadder
  • Leçon deux: Gronckle
  • Leçon trois: Monstrous Nightmare
  • Leçon quatre: Hideous Zippleback
  • Leçon cinq: Night Fury
  • Leçon six: Terrible  Terror
  • Dreamworks Dragons: Gift of the night fury deleted scenes :
  • Alternate Yak Nog (test)
  • Bad Dream (test)
  • Missing Toe (test)
  • Letting go (test)
  • Spot the difference
  • Learn how to draw: A baby Gronckle
  • Dragon on line video game:
  • Tout nouveaux dragons
  • Avatars de viking
  • Combats épiques
  • World of Dreamworks Animation
  •  Hatch a dragon
  • Bandes-annonces:
  • Puss in Boots
  • Kung Fu Panda 2
  • Suppléments DVD :
  • Explosive Features:
  • Gobber’s training secrets
  • Dreamworks Dragons:
  • Gift of the night Fury deleted scenes
  • Spot the difference
  • Learn how to draw:
  • A baby Gronckle
  • Dragon on line video game
  • Dragon Lair (DVD-ROM)
  • Bandes-annonces:
  • Puss in Boots
  • Kung Fu Panda 2

 

Le film ‘’Dragons’’ a connu un succès très favorable au box-office et nous reviens ici avec deux nouvelles aventures dans le village d’Hiccup est aux prises avec la disparition de Krokmou et des autres cracheurs de feu qui sans raison s’enfuirent du village forçant Hiccup à faire l’enquête pour déterminer pourquoi les dragons s’en sont allez comme cela sans raison. La paix et le bonheur régnaient pourtant entre les Vikings et les reptiles volants.

 

 

Alors que notre groupe de joyeux Vikings fouille dans la légende de Berk qui permettra de trouver des dragons jamais vus par l’homme, notre groupe sera mis à l’épreuve dans un jeu dont le spectateur participera et sera appelé à combattre certains dragons pour arriver au but ultime, les réponses de cette fameuse légende! Beaucoup de matériels dans les suppléments, un album double vraiment complet avec de l’interaction sur le net ce qui tiendra vos plus jeunes occupés pendant un bon bout de temps.

Une idée déjà utilisée dans le premier album double de la franchise, des points très importants pour les jeunes ce qui est gagnant pour le genre d’animation, deux petits films qui sont pour toute la famille avec des vues aériennes incroyables et captivantes. Amusez-vous bien les enfants .

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~

Quelques informations

Dragons a été une totale surprise de la part du studio Dreamworks, un de ces films d'animation qu'on aurait jamais cru voir sortir de l'écurie beaucoup plus familière à l'humour gras et potache. Pourtant, on voyait venir un vent de changement dès 2008, avec un certain bon gros panda amateur d'arts martiaux. Malgré une campagne de promotion maladroite, force est de reconnaître aujourd'hui que le bouche à oreille a merveilleusement fonctionné autour de ce film faisant de lui un gros succès pour le studio. A tel point d'ailleurs que, contrairement à ces habitudes, Dreamworks n'a pas résisté à réaliser pas moins de trois suites directes et officielles, avant de lui consacrer une série télévisée et une future suite sur grand écran ! Malheureusement pour nous, seul le premier d'entre eux est arrivé jusqu'en France ; le second quand à lui a été jusqu'ici réservé au seul marché québécois, tandis que le dernier n'a jamais dépassé les frontières américaines...

Harold et la légende du Pikpoketos

Harold et la légende du Pikpoketos est la suite directe du film Dragons spécialement réalisée à l'attention de l'édition Blu-ray du film, avant de se voir offrir une édition DVD individuelle franchement hors de prix vu le maigre contenu inclus (le court métrage dure 15mn!), près d'un an et demi plus tard le 1er février 2012. Le propos de ce moyen métrage est ainsi dans la parfaite continuité de la fin du long métrage, et fait la part belle à Gueulfort dans une histoire à en perdre son pantalon ! Gueulfort nous raconte en effet ses prétendus exploits face à un horrible dragon aussi dangereux qu'il est affone. Notre vikings dépravé va donc nous narrer son horrible histoire qui n'est peut-être finalement pas si incongrue que Harold ne le pense.

Relativement inférieur au film de référence, Harold et la légende du Pikpoketos vaut principalement son pesant d'or pour le recours agréable à l'animation 2D, comme pour Kung Fu Panda, mettant en évidence que le studio Dreamworks a franchement abandonné trop vite ce secteur. Car non seulement le graphisme est léché, mais les histoires de Gueulfort n'en ressortent que plus burlesques encore qu'elles ne l'auraient été en 3D. Des trois moyens métrages, Harold et la légende du Pikpoketos est sans aucun doute le plus amusant, et celui qui se prend le moins au sérieux.

Le cadeau de furie nocturne

Nous attaquons ici à du lourd Le cadeau de furie nocturne est sans le moindre doute le plus éblouissant des trois moyens métrages. C'est donc d'autant plus rageant de savoir que ce long épisode spécial de 20 minutes consacré au Noël des Vikings n'a jamais eu l'honneur d'être proposé en France !! Heureusement, l'édition québécoise permet d'accéder à cette somptueuse pépite avec une version française reprenant tous les comédiens ayant joué dans le film !

Le cadeau de furie nocturne reste une oeuvre habile, aussi intelligente que sensible, faisant honneur au long métrage. Dans cette nouvelle aventure, qui se déroule tout de suite après la fin de Harold et la légende du Pikpoketos, le village Vikings va être en émois à cause du départ précipité et inexpliqué de tous les dragons vers une destination inconnue. Dans un premier temps piégé par son handicap, Krokmou finira à son tour par disparaître, laissant Harold dans un profond désarroi. Où sont-ils tous allés ? Comment les retrouver ? Arriveront-ils à passer ce premier Noël sans eux ? Vous ne le saurez qu'en regardant ce moyen métrage jusqu'au bout, dans une aventure qui va se révéler franchement passionnante.

Le livre des dragons

Dernier des trois épisodes spéciaux consacrés à Dragons avant que Dreamworks ne lui consacre une série télévisée, Le livre des dragons n'a à ce jour jamais dépassé les frontières américaines. Il est toutefois disponible en version sous titrée dans le DVD américain. Au contraire des deux précédents moyens métrages, avouons que celui-ci s'avère plus que dispensable car il n'offre au final que de la redite par rapport aux deux premiers et surtout au film dont il pioche allégrement de nombreux extraits.

Le livre des dragons nage surtout entre deux eaux, en alternant une narration en voix off, des extraits des films et courts métrages qui l'ont précédés, le tout couplé à quelques animation 2D très en dessous de celle présentes dans Harold et la légende du Pikpoketos. Ce moyen métrage s'adresse donc clairement aux jeunes spectateurs. Pour les autres, Le livre des dragons permet surtout de découvrir plusieurs nouvelles espèces de dragons aperçus brièvement dans le livre que feuilletait Harold dans le film, le tout saupoudré des explications forcément douteuses de Gueulfort. Pas de véritable regret donc ne pas avoir eu droit à une édition francophone, même s'il est vrai que tout fan de Dragons se doit de posséder également ce dernier. Et puis, qui sait, ce dernier court métrage sera peut-être inclus prochainement dans une réédition vidéo ou avec le second film ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site